Isabelle Barbier
Isabelle Barbier
Apr 7, 2020 • 5 min read

Ces trois documentaires sortis en 2019 et 2020 sont le résultat d’un journalisme d’investigation admirable. A couper le souffle, “Sea of ​​Shadows” de DiCaprio jette une lumière sur le commerce illégal du totoaba entre le Mexique et la Chine. Sur un autre front, attendez-vous ne plus faire vos courses de la même manière après avoir regardé “Plastic Wars” de la chaîne PBS. Enfin, ne manquez pas cette année la sortie du tout dernier documentaire d’Attenborough: “A Life On Our Planet”.

“Sea of ​​Shadows” révèle à travers d’angoissantes séquences comment trafiquants de drogue mexicains et les commerçants chinois s’allient afin de braconner une espèce de poisson menacée d’extinction: le totoaba.

PBS Frontline “Plastic Wars” jette un nouvel éclairage sur le Recyclage et l’industrie du Plastique, en constante expansion.

Enfin, le dernier documentaire de David Attenborough, “A Life On Our Planet”, est le reflet de ce qu’il a vu de son vivant.

Vous pouvez visionner “Sea of ​​Shadows” sur National Geographic TV ou Amazon Prime, “Plastic Wars” sur le site Web de PBS et leur chaîne YouTube, et bientôt, “A Life On Our Planet” sur Netflix.

🎥 Sea of Shadows (2019, 104 minutes)

Produit par Leonardo Dicaprio, ce film révèle comment les cartels de la drogue mexicains et les trafiquants chinois travaillent ensemble pour braconner les rares poissons totoaba dans la mer de Cortez. Même si 11 zones de la mer de Cortez sont protégées - l’Aire Marine Protégée de Cabo Pulmo est l’une d’entre elles et un superbe site de plongée sous-marine, la pêche illégale est pratique commune en Basse Californie.

Les vessies natatoires des Totoabas peuvent être vendues jusqu'à 20 000 dollars américains l’unité sur le marché noir. Elles se retrouveront plus tard dans les soupes chinoises et dans leur médecine. Les Chinois utilisaient auparavant le poisson bahaba. Ceux-ci ayant désormais presque disparus de la planète, leur nouvelle cible est le poisson totoaba de la Basse-Californie, même s’il est classé «en danger critique d’extinction» par l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature).

“Un drame rempli de suspense, de coups de feu, de cartels et de corruption."

_- The New York Times_

La pêche aux totoabas est interdite depuis 1975 au Mexique, mais les trafiquants utilisent des filets pour les attraper, menaçant par là-même un large éventail d’espèces marines parmi lesquelles la vaquita (“petite vache” en espagnol). Le vaquita est un petit marsouin (une espèce de petits dauphins) considéré comme le mammifère LE PLUS menacé d’extinction de la planète. On estime qu’il ne reste que 10 vaquitas dans la mer de Cortez, qui serait leur unique habitat de la planète.

Gagnant du prix du public du festival de Sundance, ce documentaire à couper le souffle a été rendu possible grâce à la collaboration de talentueux journalistes, pêcheurs, scientifiques et militants, qui ont risqué leur vie pour dénoncer ce commerce illégal.

 

🎥 Plastic Wars (2020, 54 minutes)

Alors que la pollution plastique est désormais reconnue mondialement comme une menace majeure pour les océans, l’industrie du plastique se développe de plus en plus. Elle devrait même tripler d’ici 2050. La journaliste de Frontline Laura Sullivan a retrouvé et interviewé les cadres en charge de l’industrie du plastique lorsque le Recyclage est apparu comme LA bonne idée pour réduire les inquiétudes liées à la pollution plastique.

Recycler le plastique était-il alors perçu comme viable? Probablement pas pour la plupart des types de plastiques. On estime aujourd’hui que seulement 10% du plastique produit a été recyclé.

“Il n’y a jamais eu de forte conviction que le recyclage fonctionnerait un jour de manière significative." Lewis Freeman, ancien Vice-Président des Affaires Gouvernementales de la Society of the Plastics Industry

De l’Oregon aux États-Unis jusqu'à l’Indonésie, Laura Sullivan étudie comment le plastique est “recyclé”. Jusqu’en 2018, la Chine acceptait la plupart des déchets plastiques importés. Maintenant que la Chine les refuse, d’autres pays comme l’Indonésie ont commencé à prendre en charge l’activité de “recyclage”.

Un porte-parole des douanes indonésiennes déclare: “Nous avons des problèmes prioritaires et l’un d’eux est celui des déchets plastiques. Une autre priorité est les stupéfiants”.

Beaucoup de matières plastiques sont déversées illégalement dans la nature ou brûlées, même si ces pratiques sont interdites. On estime que chaque minute, l'équivalent d’un camion à ordures est déversé dans l’océan.

Regarder le documentaire “Plastic Wars” sur YouTube

 

🎥 A Life On Our Planet (2020, 83 minutes)

Le documentaire “A Life On Our Planet” de David Attenborough qui sortira prochainement pourrait être son œuvre la plus percutante. Le naturaliste et présentateur de renommée mondiale, âgé de 93 ans, s’est rendu dans certains des endroits les plus sauvages du monde.

“J’ai eu une vie extraordinaire. Ce n’est que maintenant que j’apprécie à quel point c’est extraordinaire." David Attenborough

Tout au long de sa vie, il a été également témoin de changements dévastateurs. Dans ce documentaire, David Attenborough partage “ce dont il a été témoin, et sa vision de l’avenir”, donnant des conseils sur la façon dont les humains peuvent “travailler en accord avec la nature plutôt que contre la nature”.

David Attenborough a précédemment présenté entre autres “Planet Earth”, “Our Planet” et “Blue PLanet II”, produit par la BBC.

Initialement prévue pour le 16 avril 2020, la sortie est reportée en raison de l'épidémie du Covid 19. La nouvelle date de sortie sera annoncée prochainement sur attenborough.film

Plus de documentaires

Pour voir d’autres documentaires sur les océans réalisés par les plus grands océanographes, passionnés de vie marine et journalistes de notre planète, consultez notre précédent article 5 documentaires sur les Océans que tout plongeur devrait avoir vu


Longitude 181, des plongeurs au service de l'Océan

Isabelle Barbier

May 26, 2020 • 4 min read

Alors que François Sarano, océanographe et ancien conseiller scientifique du Commandant Cousteau, est en voyage au Cap Vert, il est témoin d’un fait frappant: des plongeurs gaspillent de l’eau douce pour se rincer, alors que le pays en manque cruellement… C'était il y a presque 20 ans.

Lire la suite

Des bijoux pour la protection des océans

Isabelle Barbier

Feb 12, 2020 • 3 min read

Une nouvelle génération de créateurs est apparue ces dernières années, répondant à un appétit grandissant pour des bijoux plus éthiques. Ces trois créatrices utilisent des éléments tels que des dents fossilisées de requins ou encore des morceaux non venimeux de poisson-lion pour fabriquer à la main des bijoux à la fois beaux, et responsables.

Lire la suite

Uniquement les
meilleures destinations
A la
bonne saison
Avec des partenaires
responsables
Sans frais de
réservation
Besoin de conseils?
+33 7 57 90 31 36
ou envoie-nous un petit mot!